Les chemins de fer, pas romantiques ? - 15 février 2016

Source: https://www.metronieuws.nl Qui a dit que les chemins de fer n’étaient pas romantiques ? Le web et les réseaux sociaux regorgent de demandes en mariage les plus originales les unes que les autres. Les trains et les gares sont des lieux régulièrement privilégiés par les amoureux pour leurs déclarations d’amour partout dans le monde. Mais Marina et Tim, aux Pays-Bas, ont mis la barre encore un peu plus haut…

C’est en novembre 2015 que Marina et Tim se sont dit oui à bord d’un train de nos confrères des NS, aux Pays-Bas. Lorsque le couple s’est rencontré, Marina vivait à Dordrecht et faisait la navette dès que possible vers Eindhoven pour retrouver son bien-aimé. Ils ont voulu encore reproduire symboliquement ce voyage avant de s’échanger leurs vœux.

La cérémonie a été organisée de main de maître par la famille et les chemins de fer néerlandais : pétales de roses, violoniste, champagne, une annonce spéciale à bord du train et des accompagnateurs de train pour escorter la fiancée. Point d’orgue : Tim en costume de marié attendant sa promise, un bouquet de mariée à la main, sur le quai de la gare d’Eindhoven.

Nul doute que les NS recevront encore bien d’autres demandes similaires. Ils avaient, pour le mariage de Tim et Marina, répondu à une demande du couple sur le compte Twitter officiel des chemins de fer néerlandais.

A l’étranger et… en Belgique !

Sur le web, les demandes en mariage originales sont légion et créent régulièrement le buzz sur les réseaux sociaux. Un bel exemple : ce japonais qui, en 2014, a fait sa demande après un flash mob phénoménal en gare d’Osaka.

Plus proche de nous, Samuele qui, en septembre dernier, demandait la main de Fiona en pleine gare de Bruxelles-Central. Il s’agit de l’un des posts les plus populaires sur les comptes Facebook de la SNCB en 2015.

 

 

(source: www.metronieuws.nl)

Information sur l'utilisation de cookies

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de vie privée sur le site SNCB. Pour plus d'informations sur les cookies utilisés sur ce site et sur la gestion de ceux-ci, veuillez lire notre politique en matière de cookies.