Trains mythiques – L’Orient Express - 05 octobre 2017

Orient Express

S’il est un train qui est synonyme de légende et de fascination, c’est bien L’Orient Express ! C’est d’ailleurs un peu une histoire belge puisque c’est l’ingénieur belge Georges Nagelmackers qui en est à l’origine. Ce train mythique effectuera son premier voyage en 1883 et sera, par la suite, l’inspiration de nombreux artistes et écrivains célèbres. Une voiture restaurée de ce célèbre train est présente au Stroomcentrum de Maldegem et vous accueille régulièrement pour une visite gastronomique dans ce décor hors du commun.

L’Orient Express effectua son premier trajet le 04/10/1883.

Au départ, il est issu de l’esprit de l’ingénieur belge des Mines Georges Nagelmackers qui, avec l’appui du roi Léopold II, mettre sur pied la Compagnie Internationale des Wagons-lits. Inspiré par les trains de nuit Pullman aux Etats-Unis, Nagelmackers adaptera le progrès technique américain à la philosophie du Vieux Continent en créant les trains les plus luxueux du monde : voitures-lit, wagons-restaurant, champagnes grands crus, cristal et argenterie… Tout était prévu pour accueillir une clientèle richissime !

Au tout début de son histoire, l’Orient Express quittait Paris Gare de l’Est pour, ensuite, traverser l’Europe centrale en 4 jours. A l’époque, le train s’arrêtait à Bucarest. Il faudra attendre 1889, et l’achèvement de la ligne, pour que les voyageurs fortunés puissent continuer leur voyage jusque la grande Constantinople !

Des voyageurs célèbres

Petit à petit, le mythe se forge et l’Orient Express accueillera son lot de célébrités et de grosses fortunes. Parmi ses voyageurs les plus célèbres : Joséphine Baker, Colette, Marlène Dietrich, Jean Gabin, Albert Einstein, Mata Hari, Pierre Loti,…

Mais c’est surtout la littérature qui offrira ses lettres de noblesse à ce train grandiose : Hemingway, Graham Greene, Guillaume Apollinaire s’en inspirèrent dans leurs écrits. Mais on se souviendra surtout du célèbre roman « Le Crime de l’Orient Express » d’Agatha Christie ainsi que « Bons baisers de Russie » de Ian Fleming qui fit prendre l’Orient Express à James Bond.

L’Orient Express à notre époque…

Aujourd’hui, l’Orient Express s’appelle le Venice-Simplon-Orient-Express. Il quitte plusieurs fois par semaine Calais ou Paris Gare de l’Est avec des arrêts, selon les dates, à Vienne, Prague ou Budapest et des prolongements, plus rares, vers Bucarest et Istanbul

Pour en savoir plus?

Orient Express Orient Express Orient Express

Quelques chiffres

  • 76h : durée du trajet Paris – Istanbul (anciennement Constantinople)
  • 18 : nombre de voitures qui composaient le train d’origine
  • 100 km/h : vitesse record de l’Orient Express
  • 4 : nombre de voitures de l’Orient Express classées aux monuments Historiques : la Flèche d’Or, la Riviera, le Train Bleu et l’Etoile du Nord.

Le saviez-vous?

Une seule voiture de l'Orient Express est toujours présente en Belgique, sauvegardée par le Stroomcentrum de Maldegem. Elle sert de cadre à l'Orient Dining Express, restaurant créé à l'initiative du Stroomcentrum de Maldegem afin de soutenir ses activités destinées à restaurer sa précieuse collection de matériel ferroviaire ancien.

Envie de revivre l'expérience de l'Orient Express et de bénéficier d'un délicieux repas? Plus d'infos ici. (site en néerlandais)

Information sur l'utilisation de cookies

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de vie privée sur le site SNCB. Pour plus d'informations sur les cookies utilisés sur ce site et sur la gestion de ceux-ci, veuillez lire notre politique en matière de cookies.