Un billet, s’il vous plaît ! - 16 février 2016

Un billet, s’il vous plaît ! Au début des Chemins de fer, les billets étaient rédigés à la main, un procédé rapidement dépassé. Vers 1850, l’Anglais Edmondson met au point un système de tickets numérotés imprimés à l’avance, adopté en Belgique.

Près d’un siècle plus tard, la SNCB met en service une nouvelle machine créée par le Belge Schuster. D’utilisation souple, cet appareil réduit l’attente aux guichets et restera en service dans certaines gares jusqu’en 1993 !

L’électronique permet, dès 1978, une impression des billets par ordinateur. C’est le procédé Prodata, qui sera remplacé en 1993 par des ordinateurs Sabin en lien avec l’ordinateur central de la SNCB. Aujourd’hui, avec internet, il est possible d’acheter un ticket sur ordinateur ou smartphone.

Information sur l'utilisation de cookies

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de vie privée sur le site SNCB. Pour plus d'informations sur les cookies utilisés sur ce site et sur la gestion de ceux-ci, veuillez lire notre politique en matière de cookies.