Une vitrine pour les chemins de fer d’hier, d’aujourd’hui et de demain - 17 septembre 2012

logo SNCB Holding

Schaerbeek, 14 septembre 2012. La Belgique, pionnière ferroviaire sur le continent européen, va enfin avoir son propre musée du chemin de fer. Un musée qui ne sera pas uniquement consacré à l’histoire, mais qui fera également la part belle au rôle et à l’avenir du rail dans la société. La SNCB-Holding va rassembler les plus belles pièces de son patrimoine historique et rendre sa collection accessible au public en un seul endroit, rationalisant ainsi sa gestion. Actuellement, la collection est en effet dispersée dans cinq sites en Belgique. Situé à proximité de la gare historique de Schaerbeek, Train World rendra hommage au riche passé du train, tout en soulignant le rôle crucial que les chemins de fer continuent à jouer. Le dessinateur de renommée internationale François Schuiten, lui-même Schaerbeekois, a imaginé la scénographie des lieux. L’ouverture de Train World est prévue en 2014.

Nous y voilà enfin: les travaux pour la construction de Train World vont débuter en octobre ! Train World va explorer le monde du train, son passé, son présent et son avenir. L’histoire du train en Belgique s’inscrit, plus que toute autre, dans l’histoire du pays, une histoire dont le futur ne peut être que deviné, mais une histoire plus actuelle que jamais avec encore de nombreux épisodes à écrire.

La première ligne ferroviaire sur le continent européen fut inaugurée le 5 mai 1835 entre Bruxelles et Malines. Bruxelles devint ainsi la première capitale au monde desservie par un train. Le rôle du train dans le développement de la Belgique a été énorme, dans les domaines technologiques, économiques et sociaux. Pourtant, au contraire de la plupart des autres pays européens, la Belgique ne dispose toujours pas d’un musée ferroviaire digne de ce nom alors qu’elle possède des collections exceptionnelles.

La SNCB-Holding a dans ses missions la conservation et la valorisation du patrimoine historique, mais elle est aussi en charge de la promotion du transport par rail. Train World offre une chance unique de lier ces deux objectifs. L’industrie automobile a depuis longtemps découvert le rôle d’un musée comme outil de relations publiques pour ses produits et moyen de tisser un lien de fidélité dans la durée avec ses clients. Train World sera dès lors également un instrument inestimable pour placer le monde ferroviaire sous un jour nouveau et ajouter, au voyage en train, sa dimension émotionnelle. Train World renforcera aussi la communication sur le rôle crucial du chemin de fer dans la mobilité.

Aujourd’hui, la collection de la SNCB-Holding est répartie sur cinq sites. En en rassemblant les pièces majeures au centre du pays, non seulement la collection devient beaucoup plus facilement accessible pour le public et les chercheurs, mais elle permet aussi, sur les anciens sites de conservation ainsi libérés, le développement de nouveaux projets. Ainsi, Louvain accueillera, à la place de la remise-atelier, un vaste parking ; Malines doit libérer l’espace “Mijlpaal” pour une nouvelle infrastructure de voies ; Bruxelles-Nord affectera l’espace de l’ancien musée à une extension des services aux voyageurs (magasins et bureaux) ; les lieux de conservation de Schaerbeek et de La Louvière sont quant à eux dans un tel état qu’ils sont inutilisables. Train World va s’installer à côté de la première ligne ferroviaire en Belgique à Schaerbeek et va devenir une vitrine moderne du chemin de fer d’aujourd’hui et un outil de pédagogie et de sensibilisation au train pour les générations futures.

La grande salle des pas perdus de l’ancienne gare de Schaerbeek, qui date de 1913, servira de hall d’accueil de Train World. Lui jouxtera un bâtiment industriel nouveau, dont l’enveloppe fera référence à l’architecture typique des ateliers ferroviaires. La restauration de l’ancien bâtiment de gare et la construction du nouveau musée ont été confiées à la filiale de la SNCB-Holding, Eurostation, qui a choisi l’architecte de l’ensemble, Paul Lievevrouw. La scénographie a quant à elle été confiée à Expoduo et au célèbre dessinateur François Schuiten, qui est lui-même Schaerbeekois mais surtout et avant tout un passionné des trains et de leur univers.

L’ensemble du projet (restauration de l’ancienne gare, construction du musée, muséographie) représente un investissement de 20,5 millions d’euros pour une nouvelle carte de visite de la Belgique qui fera la fierté du citoyen.

Un voyage découverte

Train World ne sera pas un musée ferroviaire classique. Il est conçu comme une saisissante succession de mises en scènes qui relatent l’histoire des chemins de fer en Belgique et en Europe, depuis l’époque pionnière de la Belgique jusqu’au rôle du rail dans le futur. Le visiteur pourra voyager à travers l’évolution des chemins de fer et ainsi découvrir leur ingénieuse progression technologique, la quantité de métiers qui y sont liés, ainsi que le développement des villes, de l’industrie et de l’économie ; mais également la profonde influence du rail sur la mobilité et la société.

Les interactions continuelles entre la scénographie, l’architecture et le site permettront de mettre en lumière différents aspects, comme le transport, le train, le voyageur, l’infrastructure, l’aérodynamisme, les technologies du futur, le développement durable et même les utopies.

Petits et grands pourront y découvrir plus de 175 années d’histoire des chemins de fer en Belgique et en Europe, de la plus ancienne locomotive belge au dernier train à la pointe de la technologie. Outre une collection de matériel roulant, le musée présentera également d’autres objets ferroviaires, des pièces d’archives, des photos et des films historiques. Le tout dans un décor interactif et adaptable. Les visiteurs seront invités à faire un voyage découverte à travers l’univers ferroviaire. Ils pourront voir, entendre, sentir et ressentir.

Plus qu’un musée

Actuellement, des trains historiques à vapeur et diesel en ordre de marche roulent lors d’occasions festives et à la demande de groupes. Ces voyages en trains anciens attirent toujours un large public. Ils feront à l’avenir partie des activités de Train World.

Grâce à la collaboration avec les associations de tourisme ferroviaire, il sera possible de conserver, de restaurer et de présenter au public d’autres trains qui font partie des riches collections belges. Les pièces maîtresses seront présentées à Train World. Mais du matériel roulant et d’autres pièces intéressantes, pour lesquels il n’y a malheureusement pas assez de place à Schaerbeek, seront offerts à des associations ferroviaires belges. Elles restaureront ce matériel et le mettront à disposition de Train World pour les expositions temporaires. Les associations de passionnés ne sont plus, de la sorte, obligées d’acheter leur matériel à l’étranger. Cela engendre, de ce fait, un incroyable enrichissement pour le patrimoine belge qui peut ainsi être restauré et présenté au public.

Outre la riche collection de trains et objets, il existe également de nombreuses archives de photos, films, affiches, documentaires... Tout ce patrimoine mobilier est actuellement répertorié et pourra, plus tard, être consulté en ligne. Plus encore, le public pourra ajouter des commentaires et des témoignages et partager des objets et des photos. Ainsi, un dialogue intéressant pourrait voir le jour autour de ce patrimoine.

Avec les associations spécialisées, la participation des bénévoles passionnés et du grand public sera sollicitée dans le cadre de Train World afin d’inventorier, d’élargir et d’approfondir les connaissances de l’histoire des chemins de fer.

En plus de sa fonction muséale, de sa vocation de centre d’études et de sa dimension ludique et instructive, Train World sera aussi un lieu original pour organiser des événements institutionnels, culturels ou commerciaux, pour des tournages, réceptions, défilés, banquets...

Petit déjeuner gratuit pour les riverains

Train World invite les riverains et les Schaerbeekois le dimanche 16 septembre, entre 10h et 12h30, à un petit déjeuner de quartier gratuit sur le terrain de construction du futur musée, à côté de la gare de Schaerbeek.

Information sur l'utilisation de cookies

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de vie privée sur le site SNCB. Pour plus d'informations sur les cookies utilisés sur ce site et sur la gestion de ceux-ci, veuillez lire notre politique en matière de cookies.