Notre stratégie

Renforcer l’ADN durable de la SNCB

Nous voulons offrir et développer davantage une mobilité durable en nous concentrant sur les actions susceptibles de générer le meilleur respect environnemental possible.

C’est pourquoi nous prévoyons les actions suivantes :

Accroître l’efficacité énergétique et réduire les émissions de CO2

En termes de consommation énergétique et d’émissions de substances nocives par voyageurs-kilomètre, le train enregistre un bien meilleur score que les autres modes de transport, et il peut dès lors contribuer largement à lutter contre le changement climatique et à améliorer la qualité de l’air que nous respirons. Parallèlement aux mesures d’économie d’énergie que nous adoptons, nous optons de plus en plus pour des sources d’énergie durable. Nous entendons ainsi réduire notre utilisation de combustibles fossiles et limiter les émissions de CO2.

Rationaliser la consommation d’eau

Les sanitaires dans les trains et les gares et les activités d’entretien nécessitent de grandes quantités d’eau. Étant donné que l’eau pure devient une denrée rare et coûteuse sur notre planète, nous voulons réduire la consommation d’eau de ville, notamment en utilisant de l’eau de pluie pour les activités d’entretien. Nous procédons également à l’épuration des eaux usées, p. ex. des installations de lavage des trains, afin de ne déverser aucune substance nocive pour l’environnement.

Utiliser moins de consommables

À l’instar de toutes les grandes entreprises, la SNCB consomme une grande quantité de produits pour assurer son fonctionnement journalier. Le défi prioritaire pour les années à venir consistera à diminuer la consommation de papier.

Réduire et trier les déchets

Nous concentrons notre politique en matière de déchets sur une collecte séparée des différentes catégories de déchets (papier, PMC, verre, déchets résiduels) dans les grandes gares et les immeubles de bureaux. Dans les ateliers, une politique stricte est appliquée en matière de collecte séparée et de recyclage, notamment pour les déchets dangereux.

Lutter contre les nuisances sonores

Les trains causent moins de nuisances que le reste du trafic, mais la réduction des éventuelles nuisances sonores, notamment en utilisant des trains plus silencieux, reste un point d’attention.

Continuer à assainir le sol

En termes d’utilisation de l’espace, le train a aussi une longueur d’avance sur bien d’autres modes. Un assainissement du sol reste certes indispensable. Les terrains des ateliers et faisceaux de voies sont souvent caractérisés par une pollution historique et requièrent un assainissement.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur notre vision et notre stratégie en matière de durabilité ainsi que sur nos points d'action dans le futur, parcourez notre brochure "Transporter durable, travailler durable".

Information sur l'utilisation de cookies

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de vie privée sur le site SNCB. Pour plus d'informations sur les cookies utilisés sur ce site et sur la gestion de ceux-ci, veuillez lire notre politique en matière de cookies.